Le président du parti Travailliste, Patrick Assirvaden
Le président du parti Travailliste, Patrick Assirvaden

Les parties concernées ont été appelées ce matin en Cour Suprême. Le président du parti Travailliste, Patrick Assirvaden y était présent.

Il a juré un affidavit en Cour suprême afin de dégeler un des comptes du parti rouge.

Pour rappel, la Financial Intelligence Unit avait bloqué ce compte en 2015 suite à l’arrestation de Navin Ramgoolam, et la découverte des coffres forts contenant des grosses sommes d’argent  à son domicile.

L’instance fera connaitre sa décision le14 février prochain.

Article précédentÉlections régionales: Xavier-Luc Duval met le cap sur Rodrigues le 1er février
Article suivantOperation Force 25 : La Western Division procède à 31 arrestations