Ils ne comptent pas baisser les bras. Ces skippers du sud-est réclament leur dû car ils n’ont toujours pas reçu de compensation suite à la marée noire qui a affecté le lagon du Sud-est, après l’échouage du vraquier MV Wakashio.

Ces deux derniers jours, ils ont manifesté pacifiquement devant l’ambassade du Japon à Ebène. Leur porte-parole, Alain Fanchette indique que les skippers ont été laissés sur la touche par les autorités. Ils envisagent même une grève de la faim, dit-il.

Article précédentMarée noire dans le sud-est : L’activiste Ivann Bibi réclame plus de transparence sur les compensations déjà allouées par le gouvernement
Article suivantCoupe d’Afrique des Nations : le tableau de la phase finale