Si l’Alliance Rodriguais remporte les prochaines élections régionales : Louis Ange Perrine et Johnson Roussety se partageront le mandat de chef commissaire
Si l’Alliance Rodriguais remporte les prochaines élections régionales : Louis Ange Perrine et Johnson Roussety se partageront le mandat de chef commissaire

22 ans après Maurice, voilà qu’un accord à l’Israélienne se dessine également à Rodrigues. Selon nos informations, le PMSD-Rodrigues et le Front Patriotique Rodriguais Écologique, qui forment l’Alliance Rodriguais, sont d’accord qu’en cas de victoire aux prochaines élections régionales, Johnson Roussety et Louis Ange Perrine feront tous deux ans et demi comme chef commissaire.

Certes, les deux formations ont chacune présenté leur manifeste électoral. Mais les négociations entre le PMSD-Rodrigues et le Front Patriotique Rodriguais Ecologique se poursuivent en vue de l’élaboration d’un manifeste électoral commun.

L’Alliance Rodriguais devrait annoncer sa liste de candidats avant le Nomination Day, prévu ce samedi 22 janvier. Même s’il est actuellement en quarantaine, Johnson Roussety ne s’épargne aucun effort pour concrétiser cette alliance.

Il semble que malgré la volonté affichée par plusieurs dirigeants politiques, un regroupement des partis de l’opposition n’est désormais plus possible. Pour beaucoup, l’exigence de Franceau Grandcourt pour occuper le poste de chef commissaire en cas de victoire a été le point de discorde qui aurait finalement fait capoter le projet.

Il semble que Johnson Roussety n’a aucun problème à partager le mandat avec Louis Ange Perrine. D’autant que les deux hommes se connaissent pour avoir, dans un passé pas trop lointain, travaillé ensemble au sein d’un gouvernement régional dirigé par le Mouvement Rodriguais. À l’époque,  Johnson Roussety était chef commissaire.

En attendant, les négociations se poursuivent sur d’autres aspects de l’alliance.

Article précédentRoma : Everton pense à Mourinho
Article suivantRéouverture des écoles : « Elle sera bénéfique si les protocoles sanitaires sont respectés… » dit Rita Venkatasawmy