Ces équipements ont été offerts par l’association The Guardian en collaboration avec le Syndicat des pêcheurs et le soutien de la société Marine Radar Sales and Services Ltd.

Nazma, une femme pêcheur, insiste sur l’importance d’une radio émetteur-récepteur. Elle souhaite qu’à l’avenir, plus de pêcheurs bénéficient de ce genre d’équipements.

Philippe Capiron, une des bénéficiaires, affirme qu’il sera plus rassuré en mer. Il est le frère d’Antoine José Capiron, disparu en mer le 13 mai 2021 au large de Poudre d’Or.

Article précédent35 ans de prison à Tavish Ausmann : Son avocat, Rama Valayden, dit compter sur une réduction de peine pour bonne conduite
Article suivantFoot: Manchester City s’envole en tête de la Premier League