Rs 8,400 c’est ce que doit débourser mensuellement Wendy qui compte 20 ans de service dans l’hôtellerie. N’étant pas vaccinée son employeur exige qu’elle fasse chaque semaine un test PCR. Cette employée déplore le fait qu’elle soit contrainte de payer la somme de Rs 2100 pour effectuer ce test chaque semaine, alors que la direction, affirme-t-elle, encoure les frais pour des tests antigènes pour les employés vaccinés.

Une discrimination selon le négociateur syndical Ivor Tan Yan, initiateur d’une manifestation qui s’est tenue devant la l’hôtel du gouvernement en présence une dizaine de personnes en soutien à Wendy.

Article précédentIncident devant l’Hôtel du gouvernement ce matin : verbalisé une première fois, l’activiste Vince Pillay échappe à une arrestation pour n’avoir pas produit sa carte d’identité
Article suivantAu large de d’Agaléga : un bateau de pêche apatride intercepté par le CGS Barracuda