Après 45 ans passés dans l’arène politique, le chef commissaire sortant ne sera pas candidat aux prochaines élections régionales. Certes, il conserve son poste de leader de l’Organisation du Peuple Rodriguais à ce stade. Mais reste que la course à sa succession est déjà lancée.

C’est le 1er avril 1940 que nait Serge Clair à Plaine Corail. Il quitte Rodrigues 12 ans plus tard pour des études secondaires au collège Bhujoharry, puis celui du St Esprit à Maurice. Il se rendra ensuite en France pour des études en théologie et en philosophie. De retour à Maurice en 1966, il est ordonné prêtre la même année. Il servira plusieurs églises à Maurice.

En 1975, il quitte Maurice et se rend en Australie pour poursuivre ses études. Mais il rentre à Rodrigues un an plus tard et fondera l’Organisation du Peuple Rodriguais. Candidat aux élections du 20 décembre 1976, Serge Clair ne sera pas élu.

De 1976 à 1982, il mène une vaste campagne de sensibilisation politique à Rodrigues. Lors des élections 1982, il est élu dans la circonscription 21 et représentera Rodrigues à l’Assemblée nationale. Il a été ministre de Rodrigues de 1982 à 1983, puis de 1987 à 1995.

Serge Clair est considéré comme le père de l’autonomie. En 2002, il démissionne de l’Assemblée nationale pour se porter candidat aux premières élections régionales. Il est aligné dans la Région 1. Si l’OPR enlève les deux sièges en jeu dans 4 des 6 régions, Serge Clair et son colistier sont battus dans le Ward 1.

Le leader de l’OPR ne sera donc pas le premier chef commissaire de Rodrigues. Il lui faudra attendre février 2003 pour faire son entrée à l’Assemblée régionale à la faveur de la démission de Robert Spéville, membre de l’OPR. La Région 6, un fief de l’OPR, élit Serge Clair qui devient le nouveau chef commissaire.

Il occupera le poste de 2003 à 2006 et du 1er octobre 2015 jusqu’à ce jour.

Après 45 ans dans l’arène politique, Serge Clair annonce qu’il est sur le chemin du départ politique. Il agira comme mentor et leader de l’OPR.

Article précédentChouchouter et soulager ses pieds
Article suivantJournée mondiale sans pantalon