journée mondiale de l'hypersensibilité
journée mondiale de l'hypersensibilité

La création de cette journée nationale est presque un cas d’école. A l’origine, un simple particulier, Saverio Tomasella, hypersensibilisé à la cause des hypersensibles… s’est demandé comment faire accepter son idée de nouvelle journée nationale et a ni plus ni moins créé une pétition adressée à Madame Brigitte Macron en personne dans le site change.org

Pétition en ligne

Je me permets de vous écrire pour vous proposer d’instaurer une « journée de l’hypersensibilité », comme il existe une journée internationale des Droits des Femmes ou de sensibilisation à l’autisme…
Cette journée particulière, que nous pourrions fixer par exemple durant la première quinzaine de janvier, serait l’occasion, chaque année, de revaloriser l’hypersensibilité, l’hyperémotivité, tout comme, il y a quelques années, nous avons cherché à porter en pleine lumière la précocité (ou haut potentiel).
Cette journée particulière pourrait permettre aussi de mieux informer les professeurs, les éducateurs et les dirigeants sur l’hypersensibilité, ses caractéristiques et ses modalités, pour que les grands sensibles, qui représentent environ un quart de la population, soient mieux accueillis et compris, dès l’enfance, ainsi qu’au sein de leur entreprise.

Et cela a marché…

Chaque 13 janvier sera donc consacré désormais à la prise en compte des problèmes spécifiques des hypersensibles et leur place dans la société.

En 2019 a eu lieu la

Article précédentJournée mondiale sans pantalon
Article suivantLata Mangeshkar toujours en soins intensifs, mais sa santé s’améliore