Le taux d’inflation en décembre 2021, à 6,8 %, et la dévaluation continue de la roupie ne présagent rien de bon pour les consommateurs mauriciens en 2022. Plusieurs produits essentiels à la consommation ne cessent d’augmenter alors que les carburants se vendent aujourd’hui à des prix qui vont créer un effet domino, résultant ainsi dans une escalade des prix d’autres produits et services.

L’économiste Kevin Teeroovengadum explique que l’inflation au niveau international va avoir un impact conséquent, car Maurice importe la plupart de produits destinés à la consommation.

Ajouté à cela, il explique que la dévaluation de la roupie va faire très mal aux consommateurs. Il annonce une année très compliquée et un coût de la vie qui va exploser.

Article précédentÉlections régionales à Rodrigues : L’Electoral Supervisory Commission va allouer les symboles aux partis et alliances ce mercredi
Article suivantLe Mouvement Patriotique participe aux élections régionales de Rodrigues : ‘Notre objectif n’est pas de remporter le scrutin, mais d’apporter nos idées pour le développement de l’Île’ dit Jean-Claude Barbier