En cour ce jeudi matin, Roshi Bhadain affirme avoir soumis des documents, dont des transcriptions,  et enregistrements pour prouver qu’il y a eu complot à son encontre.

Rappelons que le leader du Reform Party avait fait une demande auprès de la magistrate, Azna Bholah le 23 décembre dernier, pour qu’il assure lui-même sa  défense.

Sa déclaration à sa sortie de la cour, ce jeudi matin

Article précédentLes grands titres de Top FM de ce samedi 21 mai 2022
Article suivantGB : Plusieurs personnes « s’effondrent » dans un supermarché