L’homme de loi, qui représente les deux activistes, a fait une déclaration à leur sortie des Casernes centrales. Il est revenu sur les amendements apportés à l’IBA Act par le gouvernement.

D’ailleurs, c’est parce qu’ils étaient présents à une manifestation pacifique lorsque le texte de loi était voté au Parlement que Bruneau Laurette et Julie Vranckx-Lepert ont été convoqués ce matin par le Central CID. Me Sanjeev Teeluckdharry soutient que les amendements concernés constituaient une violation des provisions de la Constitution. Et, affirme Sanjeev Teeluckdharry, lorsque la loi suprême du pays est danger, il est du devoir de chaque citoyen de manifester.              

Sanjeev Teeluckdharry a aussi déclaré que tous les députés de l’opposition démissionnent en bloc de l’Assemblée nationale.

Article précédentÀ Mahebourg : Un homme de 49 ans retrouvé mort sur un toit en tôle
Article suivantScandale allégué entourant l’achat de Molnupiravir auprès de CPN Distributors : « Le ministre ne peut plaider l’ignorance… Il y a eu complicité ou duplicité », affirme Arvin Boolell