Pendant cette période de pandémie, une baisse de don de sang se fait sentir. La Blood Donors Association, constate une chute de réserves particulièrement sur les groupes sanguins A et O positif. Une situation qui entraîne de lourdes conséquences pour les patients dont la survie en dépend.

Dewanand Hossen, président de la Blood Donors Association, tient à rassurer les donneurs que le vaccin et la Covid-19 ne sont pas des barrières. Il précise que le don de sang peut se faire une semaine après une injection de vaccin et un mois après un test positif de Covid-19.

Article précédentFourniture de Molnupiravir au ministère de la Santé : CPN Distributors se défend !
Article suivantPolémique autour de l’achat de Molnupiravir : Eshan Juman réclame la démission du ministre de la Santé