La nouvelle loi IBA a été votée la semaine dernière au Parlement et dès le lendemain, elle a obtenu l’assentiment du président de la République malgré la contestation populaire. Une grande partie de la population voit cette loi comme une entrave à la liberté d’expression et un recul de la démocratie.

Dans l’émission Lévé Maurice, Me. Coomara Pyaneandee, avocat mal-voyant, explique que cette loi va aussi enfreindre le droit de s’exprimer des personnes en situation de handicap. Il cite des exemples quand ces personnes hésiteront à dénoncer des abus ou discrimination.

Article précédentAccident fatal à Bramsthan : Triste fin pour un policier de 22 ans
Article suivantIl est déjà «trop tard» pour arrêter Omicron, prévient un conseiller scientifique