La Plateforme citoyenne pour la liberté d’expression pourra organiser son rallye demain dans les rues de la capitale.

Dans un premier temps, la police avait refusé que cette manifestation pacifique se tienne. Mais elle a revu sa décision cet après-midi. Cela, après que Dev Sunnasy, représentant de la plateforme, ait saisi la cour suprême pour contester le refus.

Il est prévu que le rallye débute à 14 heures demain à la rue Volcy Pougnet, Port Louis. Toutefois, les organisateurs attendent de voir s’il y aura d’autres conditions imposées avant de prendre une décision finale concernant l’organisation du rallye.

La Plateforme citoyenne pour la liberté d’expression, à travers ce rallye, conteste les amendements qui ont été apportés à l’IBA Act.

Article précédentPrix des carburants: « Pé touye nou… Mo aret roule mo loto mo garde li dans garaz », disent les consommateurs
Article suivantUne baleine échouée de 20 mètres remise à la mer