Situation quelque peu confuse après le discours de clôture du Premier ministre et le passage du texte de loi au stade d’examen en comité.

Xavier-Luc Duval et les autres députés de l’opposition ont fait leur retour dans l’hémicycle après leur walk-out, effectué plus tôt. Le leader de l’opposition a réclamé une division of vote. Il a demandé, étant donné que le texte pourrait faire l’objet d’une contestation en cour, que le vote de chaque député soit noté.

Le Speaker a alors indiqué que d’après les règlements, s’il estime qu’une division of vote n’est pas nécessaire, il peut demander que la question soit mise au vote. Shakeel Mohamed a tenté de convaincre le Speaker de la nécessité d’avoir la division of vote.

Mais le Speaker a demandé que la cloche, pour le rappel des députés dans l’hémicycle, retentisse. Après quoi, il a demandé que les députés votent, en se mettant debout, sur la question qu’une division of vote n’est pas nécessaire. Tous les députés de la majorité présents à ce moment-là se sont mis debout et la motion du Speaker a été adoptée.

Il n’y a donc pas eu de division of vote. L’IBA (Amendment) Bill a alors été voté par une majorité simple.

Article précédentAmendements à l’IBA Act votés hier : La Plateforme citoyenne s’apprête à les contester en cour suprême
Article suivantA Souillac: une fille de 13 ans sexuellement abusée par un jeune de 17 ans