C’était lors d’une conférence de presse tenue hier par la plateforme regroupant notamment syndicalistes, membres de l’opposition, Rama Valayden ainsi que Rajen Narsinghen.

Mamade Khodabaccus, le secrétaire général du PMSD, évoque des jours tristes avec la pandémie et l’IBA Amendment Bill.

Il estime que le gouvernement tente de contrôler toutes les institutions. Pour lui, c’est une dictature qui s’installe.

Neena Ramdenee, secrétaire générale du MP, soutient qu’il ne faut pas mettre en danger les radios privées qui ont un rôle très important, surtout en ce temps de pandémie.

Article précédentCovid-19 : Des nouveaux horaires de travail pour les fonctionnaires à partir de lundi afin d’éviter la propagation du virus
Article suivantVariant Omicron : Le Dr. Gujadhur déplore le manque d’informations du gouvernent face à ce nouveau variant