L’homme de loi s’est penché sur la décision de modifier la loi afin que les permis d’opération des radios privées soient renouvelés chaque année au lieu de trois. Pour lui, cela rendra difficile pour une radio privée de trouver de nouvel investisseur. Il parle aussi d’une atteinte de levée de fonds.

 

 

Article précédentDécès survenu au supermarché de Grand Baie hier après-midi : Faeeza Sohawon a été testée négative à la Covid-19
Article suivantIBA Amendments Act : ‘Une obsession de tout contrôler’ s’insurge un étudiant en droit