La Nasa a envoyé dans la nuit de mardi à mercredi une sonde percuter un astéroïde à 11 millions de km de la Terre pour tenter de le dévier de sa trajectoire à l’issue d’un voyage de dix mois, une mission inédite destinée à tester un système de défense planétaire.
Le vaisseau Dart (Double Asteroid Redirection Test, test de déviation d’un astéroïde double) a été lancé par une fusée Falcon 9, fabriquée par le groupe SpaceX, du pas de tir de la base spatiale de Vandenberg, en Californie.
La sonde, de la taille d’une petite voiture, a été relâchée quelques minutes plus tard par le lanceur pour entamer son voyage.
La cible de Dart (fléchette en anglais) est Dimorphos, un petit astéroïde de 160 mètres de diamètre, satellite d’un astéroïde de 800 m de diamètre, Didymos.
La Nasa testera, en envoyant Dart percuter Dimorphos à une vitesse de 24.000 km/heure, la capacité de la sonde à altérer la trajectoire de l’astéroïde grâce à l’énergie cinétique, un dispositif censé protéger la Terre en cas de risque similaire.
L’astéroïde visé par la mission ne représente aucune menace pour la planète, contrairement à son ancêtre beaucoup plus imposant Chicxulub, qui a frappé la Terre il y a 66 millions d’années et provoqué l’extinction des dinosaures.

Article précédentLe pape François dénonce les violences faites aux femmes
Article suivantBulletin prévision pour Maurice de ce jeudi 25 novembre 2021