Dans un entretien accordé à cette publication est consacrée aux professionnels de l’industrie touristique au Royaume -Uni le 17 novembre dernier, Steven Obeegadoo a affirmé que le pays a rouvert ses frontières le 1 octobre dernier et la situation commence se rétablir.  « Cela ne fait que six semaines que nous avons ouvert nos frontières, et nous sommes en train de nous rattraper très vite par rapport ou nous en étions avant la pandémie », s’est réjoui Steven Obeegadoo. Il ajoute ainsi que le pays est ouvert et sur.

Mais cette déclaration de l’adjoint au Premier ministre n’est pas au goût de nombreux citoyens mauriciens.

De ce fait, Nando Bodha, ancien ministre du Tourisme, et des affaires étrangères lui demande d’être transparent surtout avec la présence du variant delta dans le pays, et de ne pas jouer avec la crédibilité de la destination.

Le Dr Gujadhur pour sa part, fait mention des deux lettres envoyées pour demander de l’aide aux pays étrangers. Pour l’ancien directeur des services de santé, ces deux lettres démontrent la situation précaire dans laquelle se trouve le pays. Il est faux de dire que The island is open and safe’, déplore le médecin.

Article précédentL’IBA amendment Bill en urgence : légistes, observateurs politiques et sociaux se mobilisent, ce jeudi
Article suivantPositive à la Covid-19 : La PPS Tania Diolle en auto-isolement