Coupe d’Afrique au Cameroun
Coupe d’Afrique au Cameroun

Le gouvernement zimbabwéen a pris la décision de suspendre sa Fédération de football pour « fraude et harcèlement sexuel sur des femmes arbitres ». Une décision qui pourrait entraîner à son tour la suspension des Warriors par la Fifa et les priver de la prochaine CAN en janvier au Cameroun.

Une épée de Damoclès est suspendue au-dessus de la tête de l’équipe nationale de football du Zimbabwe qui risque de manquer la CAN 2021. Qualifiés sur le terrain à la faveur de leur deuxième place acquise derrière l’Algérie dans la poule H des éliminatoires, les Warriors pourraient être privés de la Coupe d’Afrique à cause d’une décision politique. Le SRC, l’équivalent du ministère des Sports, a en effet suspendu le conseil d’administration de la Fédération en évoquant « fraude » et « harcèlement sexuel » d’« arbitres femmes » par le personnel technique de la ZIFA.

Article précédentIBA Amendement Bill : ‘C’est clair que c’est Top FM qui est visée, le pouvoir veut la mettre hors-jeu en vue des prochaines élections’, lancent plusieurs intervenants dans Tempo la So
Article suivantÀ Port-Louis ce matin : « La police a reçu un appel anonyme évoquant une alerte à la bombe dans les locaux de l’Independent Broadcasting Authority », affirme l’inspecteur Shiva Coothen