L’Ordre des avocats maintient sa position sur le cas Basset. Son représentant légal, Me Maxime Sauzier, a expliqué ce matin en cour suprême que la décision de continuer à représenter son client ou de se retirer repose entièrement sur l’homme de loi.

La cour suprême a mis son jugement en délibéré. C’est à travers une circulaire que les hommes de loi des différentes parties seront informés de la date de la prochaine séance.

Pour rappel, Me Antoine Domingue, qui représente Suren Dayal, conteste la présence de Me Désiré Basset sur le panel d’avocats de Pravind Jugnauth. Il soutient que le Senior Counsil était membre de l’Electoral Supervisory Commission en janvier dernier lorsque Rezistans ek Alternativ avait déposé une copie des Kistnen Papers et réclamé une enquête sur les dépenses électorales des élus de la circonscription  no 8.

Notons que Désiré Basset a informé la cour qu’il estime qu’il n’est nullement embarrassé par cet aspect et qu’il ne compte pas se retirer comme avocat du Premier ministre.

 

Article précédentDans une plainte à la police : Ivann Bibi met en garde contre ce qu’il qualifie de fake news véhiculées par le High Level Committee sur la Covid-19
Article suivantComment faire passer le hoquet naturellement