Une dizaine de parlementaires des deux côtés de la chambre  sont intervenus sur ce projet de loi. Le ministre des TICs, Deepak Balgobin  a fait son summing-up. Le texte de loi a ensuite été voté.

Rappelons que ce projet de loi a soulevé de nombreuses objections que ce soit au niveau des membres de  l’opposition parlementaires et extra-parlementaires. Ils l’ont qualifié de dangereux. D’autres observateurs politiques ont aussi fait part de leur inquiétude, ils sont d’avis qu’une telle loi porterait atteinte notamment à notre liberté d’expression.

Article précédentFaisant face à plusieurs problèmes au quotidien à Plaine Magnien : Une foule hostile exprime sa colère contre Bobby Hurreeram et Stephan Toussaint… la police mandée sur place
Article suivantDécès d’un Allemand sur la plage de Trou aux Biches : L’autopsie conclût à une cardiomyopathie dilatée