Le suspect est très proche de Bimla Ramloll, alias Madame Caba, du temps où celle-ci gérait Sunkai Company Ltd. Cette compagnie opérait un système de Ponzi. Ravin Soobarah avait la responsabilité d’aller déposer l’argent des clients à la banque.

Le jour de l’arrestation de Bimla Ramloll, en mars 2013, Ravin Soobarah aurait déplacé un coffre-fort contenant Rs 15 millions de la résidence de son employeur. Il était persuadé que la police allait perquisitionner la demeure de Madame Caba.

L’enquête de l’Icac a aussi révélé que Ravin Soobarah aurait gardé une somme de Rs 3,8 millions appartenant à Sunkai. L’argent représentait les dividendes des investisseurs à l’époque.

Grâce à des ordres de divulgation, obtenus de la cour, et une enquête minutieuse, l’Icac a découvert que le suspect a acquis un terrain à Morcellement Riverside, Pierrefonds, pour Rs 3,5 millions. Il y a fait construire une demeure estimée à Rs 9 millions. Afin de brouiller les pistes, il a contracté un emprunt de Rs 2,4 millions.

Il a aussi fait l’acquisition du cheval Emerald Approach pour 250 000 rands sud-africains.

L’enquête de l’Icac révèle qu’il misait de grosses sommes d’argent aux courses et qu’il conservait les reçus gagnants. Cela, afin de justifier de grosses sommes d’argent qui atterrissaient sur son compte bancaire.

Ravin Soobarah a aussi fait l’acquisition de plusieurs voitures, dont certaines à travers des prête-noms.

Tous ces biens font l’objet d’un ordre de gel.

Une charge de blanchiment d’argent a été retenue contre le suspect.

Article précédentÀ Rose Hill: des matériaux valant Rs 800 000 volés d’un entrepôt du CEB
Article suivantJournée de la Philosophie à l’UNESCO