Poste de police de Barkly
Poste de police de Barkly

C’est le 15 novembre dernier que la fille a confié les faits à sa mère après qu’elle a su qu’elle est enceinte.

L’adolescente a rapporté qu’à plusieurs reprises au cours de cette année, elle a eu des rapports sexuels consentis avec lui.

L’affaire a ainsi été rapportée à la Child Development Unit.

La mère de l’adolescente a déclaré qu’elles ne voulaient pas faire de déclaration écrite à ce sujet ou entamer des procédures judiciaires mais que le jeune homme doit assumer toutes ses responsabilités envers l’enfant à naître.

La mineure a refusé d’être examinée par le médecin de la police.

La mère de la victime a cependant été informée que le poste de police de Barkly sera informé de ce cas conformément au protocole établi

Article précédentAffaire Bal Kouler : « Le téléphone portable qui contient l’enregistrement n’a pas été correctement conservé », lance Me Panglose à l’inspecteur Beeharry
Article suivantFlambée de cas de covid 19 dans le transport en commun : “97 cas positifs et 5 décès ont été enregistrés rien qu’au sein de la CNT … » explique Alain Kistnen