MCB FOCUS
MCB FOCUS

Dans sa dernière édition, la publication du groupe MCB indique que malgré une révision à la hausse de ses prévisions concernant les arrivées touristiques et les effets bénéfiques de la sortie de Maurice de la liste grise du Groupe d’action financière, elle estime tout de même que la croissance sera inférieure à ses prévisions de juin 2021.

MBC Focus estime que la croissance va s’établir à 4,4% au lieu de 4,8%, selon ses prévisions datant de juin 2021. Une des raisons est que l’impact du rebond des niveaux d’activité au cours du deuxième trimestre de l’année a été plus lent que prévu.

Un autre facteur est que MCB Focus a révisé ses prévisions dans certains secteurs à la baisse. Par exemple, les activités relevant de l’industrie des arts, des divertissements et des loisirs en raison des restrictions, mais aussi une production de sucre inférieure aux prévisions.

Enfin, MCB Focus dit se baser sur l’impact de la hausse des prix du pétrole et du gaz naturel sur la croissance de la demande et l’impact de la hausse du coût des intrants et des prix sur la production réelle.

Tout cela fait que la richesse totale générée dans le pays, mesurée par le PIB aux prix du marché, devrait s’établir à environ Rs 463 milliards en 2021. Quant au PIB par habitant, il devrait augmenter légèrement pour atteindre USD 8 838 en 2021.

Pour ce qui est de 2022, MCB Focus a également révisé ses prévisions…mais à la hausse. Elle table sur une croissance de 6,9% contre 6,5% en juin dernier. Cela, en raison du raffermissement de l’expansion économique du pays et, de ce fait, de perspectives relativement plus favorables dans le tourisme, avec des effets multiplicateurs sur le reste de l’économie.

 

Article précédentConsommation : « L’existence des planteurs est menacée », déplorent les dirigeants de l’Agricultural Development and Marketing Association
Article suivantCovid-19 : ‘Situation fine plus dégrader, nous pas kapav laisse sa couma li eter, nou bisin réagir’ dit Pravind Jugnauth