Savitree Chelapermal a été admise en salle d’isolement le lundi 1er novembre. Elle y est restée cinq jours avant de regagner son domicile.

Selon sa fille Veda, l’eau ne coulait pas des robinets. Ce qui fait que les patients de la salle 1.2 ont été privés de douche pendant ces cinq jours. Elle évoque aussi un manque d’hygiène, ainsi qu’un problème au niveau de l’assistance offerte et de la nourriture.

Veda Chelapermal dit avoir logé une plainte officielle au niveau de la direction de l’hôpital après avoir eu vent de la mésaventure de sa mère.

Le surintendant de l’hôpital de Rose-Belle a dit ne pouvoir commenter le sujet. Nous avons aussi vainement tenté d’avoir la version du responsable de communication du ministère de la Santé.

Article précédentJournée internationale de la radiologie
Article suivant8 jeunes écrasés à mort lors d’un festival hip-hop à Houston