ECONOMIE
Photo d'illustration

Les derniers chiffres concernant la dette publique viennent d’être publiés. Elle s’élève à Rs 331,000 par tête d’habitant.

De Rs 388,4 milliards en mai 2021 à Rs 419,8 milliards en octobre 2021, soit une hausse de Rs 32 milliards pour la dette publique. Ce qui représente un peu plus de 94,3 % de notre Produit intérieur brut qui est à Rs 445,3 milliards.

De ce fait, la dette publique dépasse maintenant la barre des Rs 300 000 par tête d’habitant. Elle est à Rs 331,000 par habitant.

La principale composante de la dette publique sont les titres du gouvernement à hauteur Rs 316,4 milliards.

Puis, on retrouve la dette étrangère qui se situe à Rs 79,6 milliards. Celle-ci est en baisse de Rs 4 milliards. Toutefois, elle ne comptabilise pas la somme de Rs 8,2 milliards reçue du Fonds monétaire international.

Il y a aussi la dette des entreprises publiques sous la forme d’emprunt à l’étranger qui s’élève à Rs 40 milliards et qui est composée de :

Rs 4,3 milliards pour la Maubank Holdings,

Rs 3,9 milliards pour Airports of Mauritius,

Rs 3,5 milliards pour le Central ElectricityBoard et

Rs 2,9 milliards pour la Mauritius Telecom.

En ce qui concerne la dette des entreprises publiques sur le marché local, il est comme suit :

Rs 4,1 milliards pour la National PropertyFund Limited

Rs 3,1 milliards pour la Maubank Holdings Limited,

Rs 2,3 milliards pour la Banque de Développement de Maurice

Rs 1,4 milliards pour Air Mauritius et

Rs, 1,2 milliards pour Airport Terminal Operations Limited.

 

Article précédentCélébration d’halloween dans le monde
Article suivantClimat : Ouverture hier du Sommet de la dernière chance à Glasgow, Écosse