Plusieurs cas ont été signalés, précise la police dans un communiqué émis cet après-midi. Des plaisantins dirigent des lasers lumineux sur les cockpits des avions qui s’approchent de l’aéroport SSR.

L’inspecteur Shiva Coothen, responsable du Police Press Office, souligne que cela représente une menace pour les avions. Ces lasers, selon lui, peuvent aveugler les pilotes, entraîner une perte temporaire de la vue ou même des blessures permanentes aux yeux.

Il rappelle aussi qu’il est strictement interdit de piloter un drone sans l’autorisation au préalable du directeur de l’aviation civile.

L’inspecteur Coothen précise que toute personne reconnue coupable sous ces deux délits risque une amende allant jusqu’à Rs 10 000 et une peine de prison ne dépassant pas 12 mois.

Article précédentMeurtre de Sabillah Taroo : un premier suspect arrêté
Article suivantAllégation d’emploi fictif : la convocation de Simla Kistnen reportée à mercredi