Le corps de Sabilla Banoo Taroo a été transporté à l'hôpital Victoria, Candos

C’est ce qu’a conclu l’autopsie pratiquée par le Dr Sudesh Kumar Gungadin, no 1 du service médico-légal de la police, assisté du Dr Maxwell Monvoisin en début d’après-midi.

Sabilla Banoo Taroo, 55 ans, travaillait comme bonne chez plusieurs familles. C’est chez l’une d’elles, habitant morcellement Dookhun, Quatre-Bornes, que son corps a été retrouvé hier.

Les propriétaires de la maison se trouvent actuellement à l’étranger.

La victime, une habitante de Belle-Rose, gisait au sol. Elle portait des blessures au niveau de la nuque.

La police privilège la piste criminelle. Elle penche pour un cas de vol qui aurait mal tourné.

La CID de Quatre Bornes, sous la supervision du Detective Inspector Vencatachellum, a déjà procédé à l’interrogatoire de plusieurs personnes dans la soirée d’hier. Parmi, la propriétaire d’une autre maison où travaillait Sabilla Banoo Taroo.

 

Article précédentNaufrage du Wakashio : Deux gardes-côtes du poste de Mahébourg affirment qu’ils pensaient à un cas de pêche illégale
Article suivantCovid-19 : 93 cas locaux détectés ce mercredi