Pétition électorale d'Adrien Duval
Pétition électorale d'Adrien Duval

Les deux témoins en question étaient chacun responsable d’une Counting Unit le jour du dépouillement dans la circonscription no 17 aux dernières élections. Kamla Devi Hurry et Corine Armela Bigoureux ont été appelées à la barre ce matin dans le cadre de la pétition électorale logée par le candidat battu Adrien Duval.

Interrogée par Me Priya Varma, qui représente le Commissaire électoral, Kamla Devi Hurry a indiqué qu’il n’y a eu aucune plainte concernant une quelconque anomalie.

Lors de son contre-interrogatoire par Me Reza Uteem, qui représente le candidat MMM Lindsay Paul, Kamla Devi Hurry a déclaré que tous les agents sont restés au centre de comptage jusqu’à 19 heures. Me Uteem lui a fait remarquer que les agents du MMM et du PMSD avaient quitté le centre vers 18 heures.

Le témoin a alors modifié sa déclaration. Elle a déclaré que de nombreux agents étaient restés mais qu’elle ne se rappelle plus leur nombre.

Corinne Armela Bigoureux a abondé dans le même sens. Elle a déclaré que ce jour-là, à un certain moment, elle s’est trompée sur le nombre de voix obtenues par Steven Obeegadoo et celui alloué à Lindsay Paul. Elle a précisé qu’elle a rectifié l’erreur.

Me Reza Uteem n’était cependant pas satisfait de ses réponses. Il a déclaré qu’il semble que le témoin ait discuté avec le Returning Officer et le Commissaire électoral afin de préparer sa défense. Me Reza Uteem a fait remarquer que les deux témoins ont donné des réponses identiques. Corinne Armela Bigoureux a cependant nié ces accusations.

Me Alexandre Le Blanc a alors souligné que l’erreur en question a été remarquée par Nathalie  Gopee, agente d’un candidat indépendant, et non Corine Armela Bigoureux elle-même. Le témoin a contesté cette version.

Article précédentMeurtre présumé à Quatre Bornes : le corps sans vie de Sabilla Banoo Taroo découvert dans la maison d’un de ses employeurs
Article suivantIndonésie : la fille de l’ex-président convertie de l’islam à l’hindouisme