Private Prosecution de Suren Dayal
Private Prosecution de Suren Dayal

C’est avec cette bataille des affidavits qu’une affaire est, dit-on dans le jargon légal, « mise en forme ».

Ce matin, Suren Dayal a juré un nouvel affidavit. Il sera déposé devant le chef juge ce vendredi lorsque l’affaire sera appelée de nouveau.

Dans cet affidavit, Suren Dayal réplique à Pravind Jugnauth. Ce dernier avait, mardi, déposé un affidavit dans lequel il réfutait certains points avancés par Suren Dayal. Le Premier ministre a aussi expliqué que son avocat, Me Désiré Basset, allait commenter certaines des objections soulevées par le même Suren Dayal lors des débats.

Dans l’affidavit juré vendredi, Suren Dayal insiste sur le fait que Pravind Jugnauth n’a pas inclus le DPP dans cette affaire.

Il soutient aussi que le Premier ministre a eu tort d’inclure le Commissaire électoral car ce dernier est un témoin dans l’affaire liée à la Private Prosecution qui est devant la cour de district.

Rappelons que Suren Dayal a initié sa Private Prosecution devant la cour de Port Louis. Pravind Jugnauth a contesté cette démarche en cour suprême.

Mardi, le chef juge a émis un ordre d’arrêt temporaire des procédures devant le tribunal de district en attendant que la cour suprême se prononce sur la demande de rejet de la Private Prosecution logée par Pravind Jugnauth.

Article précédentAprès réparation en Inde : Le Barracuda est de retour au pays
Article suivantNaufrage du Wakashio : Deux gardes-côtes du poste de Mahébourg affirment qu’ils pensaient à un cas de pêche illégale