Suren Dayal accuse Pravind Jugnauth d’avoir juré un faux affidavit concernant ses dépenses électorales.

L’affaire a été appelée devant le chef juge ce matin. L’ordre de gel a été émis après que les représentants de Suren Dayal aient indiqué qu’ils n’avaient aucune objection concernant cette demande de Pravind Jugnauth.

Me Roshi Bhadain, l’un des avocats de Suren Dayal, rappelle que la requête du Premier ministre a été faite devant la cour suprême alors que la Private Prosecution a été initiée devant la cour de district.

Il explique pourquoi Me Antoine Domingue et lui n’ont pas objecté à la demande de gel formulée par Pravind Jugnauth…

Lors de cette première audience, qui aura duré une vingtaine de minutes, Pravind Jugnauth a déposé un nouvel affidavit pour répliquer aux arguments de Suren Dayal, contenus dans un affidavit qu’il a juré hier. Suren Dayal, selon ses avocats, va jurer un nouvel affidavit pour répliquer au Premier ministre.

Me Raouf Gulbul, représentant de Pravind Jugnauth, rappelle que pour le moment, la procédure devant le tribunal de district est gelée.

Le chef juge a convié toutes les parties à vendredi, 10 heures.

Article précédentPNQ : le nombre de personnes complètement vaccinées décédées de la covid 19, depuis le 1er octobre 2021, intéresse Xavier Duval
Article suivantVol avec violence à Vacoas : trois hommes masqués et armés de sabre emportent Rs 39 000 d’une pharmacie