Comme ses camarades parlementaires, Arvin Boolell aussi a repris le chemin menant à l’Hôtel du gouvernement ce matin. Toutefois, c’était pour manifester contre sa suspension.

« Elle est disproportionnée », s’est insurgé le chef de file des rouges au parlement. Il en a aussi profité pour commenter l’Offshore Petroleum Bill. Ce projet de loi sera introduit, débattu et voté à l’Assemblée nationale ce mardi. « Il y a eu le festival de la terre. Désormais, on aura le festival de la mer », a-t-il déclaré, tout en déplorant la vitesse à laquelle le gouvernement veut faire voter ce texte de loi.

Pour Arvin Boolell, il est clair que des contrats seront accordés aux proches du régime.

Article précédentHOROSCOPE: Daily Predictions 27 Octobre 2021
Article suivantCovid-19 : Le variant mauricien détecté aux Philippines