C’est le site Philstar Global qui en fait état ce mardi. La souche B 1.1.318, appelée variant mauricien, a été décelée lors du séquençage de l’échantillon prélevé sur un homme de 34 ans le 10 mars dernier.

Le patient avait visité les Émirats arabes unis avant de rentrer aux Philippines le 5 mars dernier.

Selon le Philippine Genome Centre, il n’y a pas lieu de paniquer car le variant en question est sous la surveillance de l’Organisation mondiale de la santé.

Outre un cas du variant mauricien, 380 cas du variant Delta, 166 cas du variant Beta et 104 cas du variant Alpha ont été enregistrés après le séquençage de 746 échantillons.

Article précédentIl a manifesté contre sa suspension du Parlement : « Je n’aime pas la complicité entre le Speaker et le Leader of the House », s’insurge Arvin Boolell
Article suivantDécès d’un homme de 32 ans en auto isolement hier : « Kan SAMU ine vini zot dir li negatif mais l’hôpital dir li positif », affirme une proche