C’est hier que le travailleur social a porté plainte au poste de police de Vallée-Pitôt contre l’internaute Rubina.

Cette dernière a une fois de plus tenu des propos jugés choquants à l’égard des personnes en situation de handicap sur les réseaux sociaux.

Ali Jookhun soutient qu’elle doit être punie.

Rappelons que l’internaute Rubina Seetharamdoo avait été arrêtée par la Cybercrime Unit le 2 juillet dernier pour des propos choquants contre les handicapés. C’était dans une vidéo sur les réseaux sociaux.

Article précédentAffaire Bal Kouler: « Il ne m’a pas semblé que la bande sonore a été fabriquée… mais je ne peux me prononcer sur son authenticité », affirme l’officier Mohamed de l’ICAC
Article suivantPétition électorale : « J’ai vu l’avocat Dick Ng Sui Wa regarder les reserved ballots dans la salle », affirme Marcel Arlanda, l’agent principal d’Adrien Duval