Le Victoria Urban Terminal qui sera opérationnel à partir  de novembre prochain, 183 marchands ambulants risquent de se retrouver sans emploi.

Ils étaient, 1183 marchands ambulants à opérer dans la Capitale.

Cependant, avec l’aboutissement du projet Victoria Urban Terminal, que 1000 étales ont été alloués à ces marchands.  Faute de disponibilité, indique Hydar Ryman, le président de la Street Vendors Association de Port-Louis.

De ce fait, 183 vendeurs vont peut-être se retrouver sans emploi.

Il a toutefois précisé que la Mairie de Port-Louis travaillait afin de trouver une solution pour ces marchands ambulants. Sinon, dit-il, avec le projet d’Immigration Urban Terminal qui débute l’année prochaine, ces 183 travailleurs seront sur la liste prioritaire.

Article précédentJournée mondiale contre le cancer du sein : ‘‘ 12 nouveaux cas détectés en 2019 à Maurice chez les hommes,’’ soutien Selvina Moonesawmy
Article suivantPrivate prosecution concernant les Kistnen papers : ‘Pour la première fois, un Premier ministre en fonction se retrouve dans le box des accusés’, soutient Me. Roshi Bhadain