Depuis vendredi dernier, ils sont nombreux à se ruer vers les pharmacies pour se procurer des tests antigènes rapides. Cela, après que le ministre Kailesh Jagutpal ait annoncé que trois cas du variant Delta ont été enregistrés dans la communauté à Maurice en septembre dernier.

Comme il est devenu très difficile de faire un test PCR dans les hôpitaux, beaucoup de Mauriciens préfèrent se constituer leur propre stock de tests rapides de peur d’une éventuelle pénurie.

Article précédentPremier anniversaire du décès de Soopramanien Kistnen : Le PTr sera aux côtés des Avengers le 16 octobre prochain
Article suivantUne rencontre UE-Taliban à Doha pour “éviter l’effondrement de l’Afghanistan”