Xavier Duval était face à la presse samedi dernier. Il a souligné que le CPB a été secoué par un certain nombre de scandales ces derniers temps, dont l’interpellation et l’arrestation de Kreetykant Dosieah, actuel CEO du Central Procurement Board, après son interrogatoire de plus de 7 heures, le 27 septembre dernier.

Ainsi dit-il, pour rétablir la confiance de la population dans le Central Procurement Board, les membres devraient être révoqués et des personnes compétentes doivent le diriger.

Article précédentA Quatre Bornes : Quatre hommes, dont un policier de 22 ans, arrêtés pour vol
Article suivantHier dans Cozé Do Mo Pep: La gestion de la Covid-19 et la cherté des médicaments évoquées dans l’émission