C’est ce que révèle le site Offshore Engineer. C’est cette compagnie japonaise qui avait affrété le MV Wakashio. La firme a expliqué que son projet de développer l’énergie marémotrice, soit l’énergie des vagues à Maurice a été retenu par le ministère de l’Économie du Japon.

Depuis le naufrage du Wakashio, la firme s’engage déjà dans plusieurs projets environnementaux et sociaux.

Mitsui O.S.K. Lines explique que Maurice a dans ses budgets précédents annoncé qu’elle veut se tourner de plus en plus vers l’énergie renouvelable avec au moins 40 % en 2030. D’où la décision de la société japonaise de contribuer à cette mesure à travers son projet de produire de l’énergie à partir des vagues.

Mitsui O.S.K. Lines a signé un accord en janvier 2021 avec Bombora Wave Power pour des projets similaires au Japon et en Asie.

Article précédent45e tirage Loterie Vert : pas de grand gagnant cette semaine
Article suivantNavin Ramgoolam en Inde pour soigner sa Covid: ” Il honorera ses obligations financières et non l’État” insiste ArvinBoolell