La Confédération des Travailleurs des Secteurs Public et Privé ne baisse pas les bras pour les employés d’Airmate, une filiale d’Air Mauritius. Le combat se poursuivra afin que les conditions de travail des employés d’Airmate soient identiques à celles de leurs collègues d’Air Mauritius.

Même si elle se dit consciente que les administrateurs ont épargné les employés de cette filiale avec la restructuration de la compagnie d’aviation nationale, Jane Raghoo estime que ce n’est pas pour autant qu’il faut avoir deux catégories d’employés effectuant les mêmes tâches.

Elle espère que les négociations débutent dans les jours, voire les semaines à venir.

Article précédentEn Inde pour des traitements : Navin Ramgoolam autorisé à rentrer au pays
Article suivantLes pannes de Facebook coûtent 6 milliards à Mark Zuckerberg