C’est ce qu’a annoncé le CEO de Business Mauritius, Kevin Ramkaloan face à la presse cet après-midi.

Cette conclusion provient d’une étude menée  par Business Mauritius, en collaboration avec Statistics Mauritius, l’United Nation Development Programme ainsi que l’Ambassade du Japon.

L’étude menée sur une période de 6 mois a été réalisée entre le 20 avril et le 15 juin 2021 auprès de 609 compagnies,  toutes catégories confondues

Article précédentRéouverture des frontières : Nando Bodha émet des doutes sur le protocole sanitaire pour les touristes
Article suivantRéouverture des frontières : 650 000 touristes attendus d’ici juin 2022, l’espoir renaît pour le secteur