Les travaux de la cour d’investigation sur le naufrage du remorqueur se sont poursuivis ce matin. Shakeel Goburdhun, Deputy Director de la Mauritius Ports Authority, a été auditionné.

Il a longuement questionné par le président de l’instance, l’ancien juge Gérard Angoh, sur les raisons pour lesquelles le remorqueur n’avait pas été remplacé comme recommandé dans le rapport du consultant Burnest.

Shakeel Goburdhun a expliqué que le rapport date de 2009. Il indique effectivement que le remorqueur, alors âgé de 16 ans, devait être remplacé d’ici 2019. La raison est qu’il devait subir d’importantes réparations.

Shakeel Goburdhun a déclaré qu’il n’avait pas lu le rapport avant le naufrage du remorqueur. Il a alors été réprimandé par Gérard Angoh.

Ce dernier lui a aussi demandé pourquoi un poste aussi important que celui d’ingénieur marin était vacant depuis 2017.

Shakeel Goburdhun a répondu qu’un ingénieur électrique avait accepté de s’occuper des remorqueurs. Une réponse qui est loin d’avoir convaincu le président de la cour d’investigation.

Article précédentIl profite de l’absence d’une mère dans un autobus pour violer sa fille de 14 ans
Article suivantAux Assises hier : James Jonathan Ramasawmy, le meurtrier de la petite Eleana Gentil plaide coupable