Cela après qu’un article publié par le site Business Tech qui faisait état d’une mesure budgétaire, contenue dans la Finance Act. Les trusts et fondations n’auront plus le droit de demander la non-résidence et être exemptés d’impôt sur le revenu à Maurice.

L’Economic Development Board a donc réagi à cela. L’institution souligne que les changements apportés dans la loi concernant les trusts et fondations n’auront aucun impact sur les autorités fiscales et la banque de réserve.

L’EDB ajoute que Maurice ne se trouve pas sur les listes de l’OCDE en ce qui concerne la fiscalité.

L’Institution fait aussi ressortir que les amendements apportés aux lois n’ont rien à avoir avec le fait que Maurice est sur la liste grise de la Financial Action Task Force.

Article précédentAnomalie dans les résultats de Design &Technology : ‘La liste des lauréats et des classés faussée’, Ajay Gunness parle d’une grosse injustice
Article suivantLa Chine signale un cas humain de grippe aviaire H5N6