En mars dernier un mandat d’arrêt avait émis contre cette actrice qui ne s’était pas présentée en cour pour répondre d’une accusation criminelle déposée contre elle par le parolier
Javed Akhtar. La même chose s’est produite ce matin, à la différence que son avocat a présenté un certificat médical. L’affaire a été renvoyée à lundi prochain avec possibilité de mandat d’arrêt si elle ne se présente pas.
Javed Akhtar, a déposé une plainte devant le tribunal d’instance en novembre de l’année dernière, affirmant que Kangana Ranaut avait fait des déclarations diffamatoires à son encontre dans une interview télévisée, ce qui aurait porté atteinte à sa réputation.
Lors de l’audience de ce matin, l’avocat de Kangana Ranaut a demandé qu’elle soit exemptée de comparution pour la journée, car elle ne se portait pas bien.
L’avocat a présenté un certificat médical au tribunal et a déclaré que l’actrice avait voyagé pour la promotion de son film et avait “développé des symptômes de Covid-19”.
Cependant, l’avocat de Javed Akhtar a déclaré qu’il s’agissait d’une tactique orchestrée pour retarder la procédure.
L’avocat du parolier a en outre déclaré que Kangana Ranaut avait refusé de comparaître devant le tribunal pour une raison ou une autre depuis qu’une convocation lui avait été délivrée en février de cette année.
Après avoir entendu les plaidoiries, le magistrat RR Khan a autorisé Mme Ranaut à être dispensée de comparution pour la journée. Il a ensuite renvoyé l’affaire au 20 septembre.
Le magistrat a déclaré que si l’acteur ne se présentait pas à la prochaine audience, un mandat d’arrêt serait émis contre elle.

Article précédentBack to Jurassic Park : Un généticien va recréer des mammouths laineux
Article suivantModerna propose un vaccin grippe et Covid-19 comme 3e dose