Le secrétaire de l’Union of Bus Industry Workers était l’invité d’une récente édition de Korek pas Korek. Il a fait un plaidoyer pour la gratuité du transport public. Cette mesure a été appliquée au Luxembourg depuis le 1er mars 2020.

Alain Kistnen explique qu’environ 70% des usagers du transport public sont soit remboursés ou sont éligibles au transport gratuit. C’est plus facile, explique-t-il, de compenser la minorité qui paie le transport de sa poche.

Il est interrogé par Michael Jean Louis…

Pour que le transport public puisse devenir gratuit et aussi pour pouvoir offrir le même type de service dans toutes les régions de l’île, Alain Kistnen estime que l’État devrait prendre ce secteur en charge.

Article précédentBrésil-Argentine interrompu pour raisons sanitaires
Article suivantÉlections régionales à Rodrigues : Les candidats du PMSD de Rodrigues seront présents, affirme Xavier-Luc Duval