L’ancien ministre de l’Éducation était face à la presse hier, aux côtés d’autres anciens parlementaires. Évoquant leur pétition, dans laquelle ils réclament le départ de l’actuel Speaker, Armoogum Parsuramen a déclaré que ce type d’initiatives est primordial.

Il faut, dit-il, éviter que la voix de la démocratie ne soit étouffée. Pour lui, la situation est préoccupante.

Article précédentCommission d’enquête sur l’octroi et la résiliation du contrat Betamax: « Pour quelle raison le Dr Pushpawant Boodhun a-t-il démissionné ? » demande Xavier-Luc Duval
Article suivantAugmentation des prix des carburants : le ministre Padayachy affirme qu’il faut des milliards de roupies pour combattre la covid-19