vaccination

L’affaire a été appelée devant le chef juge Asraf Caunhye hier. Les représentants légaux des deux contestataires ont présenté leurs plaidoiries. Tout comme ceux du ministère de la l’Education et celui de la Santé.

Mais l’affaire a été renvoyée au jeudi 5 août. Cela afin de permettre aux deux ministères de répondre aux contestataires.

Pour rappel, Joseph Marion, chauffeur de van scolaire, et Deenarain Lokee, activiste, demandent à la justice de déclarer nul et non avenu le règlement ayant trait à la vaccination obligatoire pour avoir accès aux établissements scolaires et de santé, mais aussi le formulaire de consentement obligatoire.

Article précédentJeux olympiques de Tokyo : Défaite de notre compatriote Merven Clair, face à l’Irlandais Aidan Walsh, ce matin
Article suivantRéouverture des frontières : Air Mauritius reprend ses vols sur l’île de la Réunion