1200 personnes ont été sondées dans le cadre de cette étude sur la démocratie à Maurice. Le sondage note une certaine déception chez les Mauriciens. En 2012, 72% des sondés disaient que Maurice est un pays démocratique. En 2020, ils ne sont plus que 51% à le dire, soit une baisse de 21%. Chez ceux au plus bas de l’échelle, 26% seulement pensent que Maurice est un état démocratique.

85% des sondés réclament le droit de rejoindre la formation politique de leur choix, avec ou sans l’aval du gouvernement.

67% sont d’avis que les médias devraient publier ce qu’ils veulent sans aucun contrôle du gouvernement. À ce sujet, 69% des participants estiment que les médias à Maurice sont complètement ou quelque peu libres.

Le sondage évoque aussi une baisse au niveau de la confiance dans les institutions. En 2012, 67% des sondés faisaient confiance à la police. En 2020, le taux est passé à 55%. Même le bureau du Commissaire électoral n’inspire plus autant confiance, soit 71% en 2012 contre 45% en 2020.

Le bureau du Premier ministre, la présidence de la République et l’opposition n’échappent pas à ce phénomène.

27% des sondés disent être « très inquiets » des intentions des politiciens et 42% sont « quelque peu inquiets ».

Le sondage révèle aussi que 54% des participants sont d’opinion que le pays va dans la mauvaise direction.

Article précédentLa Réunion : Confinement ce week-end et couvre-feu renforcé
Article suivantAu Parlement ce vendredi : Suite des débats sur le Finance Bill