Pour des milliers d’Éthiopiens, le rêve israélien est désormais à portée de kippa. L’état hébreu a décidé de les accueillir… à condition qu’ils se convertissent. Christianisés de force au 19e, les falashas muras se plongent désormais dans la Torah, avec l’avidité de ceux qui ont faim. Et sont prêts à prier plus, pour gagner plus.
Il y a trente ans, Israël a mené une opération capitale pour amener des Juifs d’Éthiopie en Israël.
Dans un acte sans précédent, plus de 30 avions ont amené 14 325 personnes en Israël en seulement 36 heures. Le ministère israélien de la Défense a récemment publié des séquences vidéo des opérations et des enregistrements qui incluent le ministre de la Défense Benny Gantz, qui commandait alors l’unité d’élite Shaldag.
Il rappelle à quel point l’opération était complexe et la lutte qu’il faudrait pour aider les Juifs éthiopiens à s’intégrer dans la société israélienne. Il s’est souvenu qu’« après mon retour et que tout cela a fait les manchettes des journaux, ma mère, qui est une survivante de l’Holocauste de Bergen-Belsen, m’a dit : ‘Tu es conscient de l’honneur que c’est ?’
L’histoire est inspirante. Et il s’est appuyé sur les tentatives d’Israël pour aider à sauver les Juifs qui quittaient l’Éthiopie dans les années 1980 via le Soudan, un voyage mortel et périlleux au cours duquel des milliers de personnes sont mortes.
Aujourd’hui, toute l’opération va recommencer. Avec une condition cependant : ces anciens juifs doit se reconvertir, apprendre l’hébreu et lire la Torah.

Article précédentLe rallye contre l’explosion du cout de la vie…prévu demain repoussé au 6 aout prochain…Les organisateurs indiquent que la Police est revenue sur sa décision car le parlement siègera demain
Article suivantSociété : « L’acharnement contre les femmes parlementaires montre à quel point la gent féminine est dénigrée dans notre société », déplore Luxshmee Ramdhun-Bundhun