Il ne fait nul doute pour le député du Parti travailliste que les amendements des lois sous le Finance Bill auront des répercussions sur les générations futures. Il évoque le peu d’information sur ces changements que compte apporter le ministre des Finances, Renganaden Padayatchy.

Et lors des débats de demain, il serait intéressant de voir selon Osman Mahomed combien de suggestions de la part des députés de l’opposition vont être prises en considération.

Article précédentPour une histoire d’amour : un adolescent battu à mort et ses organes génitaux coupés
Article suivantExplosion du coût de la vie : ‘Depuis 2015, la roupie a déprécié de 48 % par rapport au dollar, Rs 9 000 d’aujourd’hui équivalent à Rs 4500 en 2015’, déplore Jayen Chellum