C’est ce que la firme avance, ce mercredi, dans un communiqué de presse. Celui-ci a été émis après les propos tenus par le leader de l’opposition.

Xavier-Luc Duval avait révélé que cette compagnie avait obtenu Rs 250 millions de la Mauritius Investment Corporation. Cela, après que le conseil d’administration ait renversé la décision de l’Investment Committee.

Dans son communiqué, Akai Fisheries Ltd soutient qu’elle répond aux conditions imposées par la MIC pour un prêt et que ses dirigeants n’ont pas de lien privilégié avec des personnes au pouvoir.

La compagnie confirme également son incorporation en janvier 2021 et souligne qu’elle est un Special Purpose Vehicule créée pour investir dans un outil de pêche. Il s’agit d’une pratique courante, soutient Akai Fisheries Ltd, dans le monde de la pêche industrielle.

Article précédentSa mère, positive à la Covid-19, est décédée à l’hôpital SSRN hier : « Mo leker fermal trouve so le corps dans enn caisse pour l’enterrement », affirme Sharonne Brasse
Article suivantCruauté humaine v/s la bonté de certains hommes